Portainer sur un cluster docker swarm

Salutation 🙂

Dans le précédent article, on a vu comment Monter un cluster swarm et y déployer ses services, c’est utile et fonctionnel, mais parfois une interface graphique peut rendre le tout bien plus sympa.
Si vous voulez un aperçu du rendu final c’est par ici : portainer.io

C’est parti, on se connecte au master et on lance la commande magique :
docker run -d -p 9000:9000 --name portainer --restart always -v /var/run/docker.sock:/var/run/docker.sock -v portainer_data:/data portainer/portainer

Portainer va gentiment s’initialiser pendant que l’on ouvre un navigateur internet et que l’on rentre l’ip suivi du port 9000 dans notre barre d’adresse.
On atterri sur la page de création du compte admin et comme on est bon on évite les combos du genre Admin/P@ssw0rd 😉

Pour la connexion, on choisit “local” vu que le container est directement sur notre master.

Maintenant que tout est prêt on voit notre cluster swarm (local) sur la page d’accueil :

On peut donc l’ouvrir puis cliquer sur “Go to cluster visualizer”
 pour avoir une vue de notre cluster :


Chacune des machines est identifiée par son nom et son rôle. On y voit aussi les caractéristiques (cpu / ram) et leur état (ready).
Chaque rectangle de couleur représente un service qui tourne dans notre cluster.

L’interface permet aussi bien entendu de gérer les services, containers, réseaux, …


Les allergique de la lignes de commandes devraient être aux anges 🙂

Source : outweb

Taggé , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *